Rechercher
  • Rémi

Un samedi de victoire

Elle est là ! La première victoire de la saison et par la même occasion, la première victoire à domicile. L'Aviron Bayonnais est venu à bout de l'un des cadors du championnat de France, en la personne de l'ASM Clermont Auvergne.


Le résultat, tout un symbole, rappelle des souvenirs heureux à tous les supporters de l'Aviron. Comme un certain 26 mai, nos bleus & blancs se sont imposés 21 à 19.


Scénario incroyable pour un match qui fut très engagé.


Ce sont des joueurs métamorphosés que nous avons pu voir évoluer sur la pelouse de Jean Dauger. L'attitude en défense a longtemps été quasi irréprochable, alors même que ce secteur du jeu nous avait beaucoup coûté la semaine passée face à Brive.


Il y a eu toutefois un énorme trou d'air, marqué par des errements offensifs et défensifs qu'une équipe évoluant dans l'élite du rugby ne peut pas se permettre. Deux essais encaissés à deux minutes d'intervalle, pour permettre à l'ASM d'inscrire 14 points et de faire ressurgir en nous les vieux doutes que l'on espérait enfouis.


Pourtant, c'est une équipe transcendée qui a enclenché à nouveau la marche avant pour aller chercher une victoire qui, jusqu'à dix minutes du terme de la rencontre, semblait inespérée.


Le travail de sape du pack bayonnais n'a laissé aucune chance aux auvergnats, les deux essais étant inscrits sur ballon porté. Toute la rage bayonnaise s'illustrait d'ailleurs dans le coup de pied victorieux de Max DELONCA après son essai. Fierté.



À noter également la présence sur le terrain de nombreux joueurs formés au club et notamment, dans la dernière demi-heure de la rencontre, tout à la fois Yann LESTRADE, Manu ORDAS, Arthur DUHAU, Peyo MUSCARDITZ et Aymeric LUC. Tout un symbole.


Cette victoire méritée, face à un Clermont au grand complet, offre des axes de travail plus qu'intéressants pour le staff et les joueurs. Nous savons pouvoir compter sur eux pour en profiter et revenir encore plus fort au prochain match.



En tribunes, le constat est pour nous le même que sur le terrain. Une excellente entame, avec tout particulièrement l'étendard de 4m x 4m en hommage à Aretz IGUINIZ. Il a d'ailleurs eu, à ce propos, ces gentils mots envers notre association :


"Je voudrais adresser un petit message au BOC. Je tiens à vous remercier pour cette banderole magnifique. J’ai été touché et ému par ce geste fort! Malheureusement à cause du protocole covid je n’ai pas pu venir vous remercier directement sur le terrain. J’espère qu’à la fin de cette épidémie nous pourrons fêter cela ensemble. Merci encore pour votre soutien et votre présence au stade. Gure koloreetaz harro."

Milesker Aretz !

Des couleurs, de l'envie, du bruit, des chants ... tout y était ! Nous avons certes connu, nous aussi, un petit trou d'air en seconde mi-temps, rapidement compensé toutefois par la hargne des dernières minutes. C'est une véritable fierté pour notre association de lire et d'entendre vos messages de soutien et de remerciements. Sachez que cela nous touche, et que nous continuerons dans ce sens pour vous satisfaire toujours plus.


Nous en profitons à ce titre pour vous remercier. Merci d'avoir respecté les consignes sanitaires. Merci d'avoir joué le jeu. Il y a certes eu parfois un peu trop de proximité entre certains, mais que serait le rugby sans passion ? Rien.


Continuons dans ce sens. Poursuivons cette voie qui nous va si bien.


Comme l'a si bien dit Aretz, Gure koloreetaz harro !

210 vues
  • Facebook App Icon
  • Instagram App Icon
  • Twitter App Icon

© 2020 - Bayonnais d'Origine Certifiée